star star

  :

  .

 

. . 25 :31-34 41 46 :

" . . . . . ."

.

.

. .

. . . . . . . 9 " ."

.

.

. . . 1970 . : . 11 :28 . .

. .

: . ѡ . .

La Certitude du Salut en Christ Seul



Tmoignage de Mariam Alkhori

Je suis ne dans une famille chrtienne traditionnelle. Il fallait que nous allions la messe rgulirement. Jai appris prier et compter sur Dieu ds mon enfance. Mon pre lisait la bible pour la famille aprs le souper. Il nous expliquait ce quil lisait pour que nous comprenions la Parole de Dieu pour la mettre en pratique.
Un jour il a lu le passage dans Matthieu 25 :31-46, qui parlait de la sparation des brebis davec les boucs au jugement final. À partir de ce moment-l, javais peur de lternit; je me demandais comment devenir une brebis pour tre la droite du seigneur au Ciel. Je questionnais les adultes et ceux qui connaissaient bien la religion, mais sans recevoir de rponses satisfaisantes. Jai grandi avec cette crainte et beaucoup de questions tournaient dans ma tte sans que personne ne me les rponde. Quest-ce que je pouvais faire?
Jai essay daller lglise chaque jour pour observer comment les religieux (les curs) staient mrit le ciel, jusqu apprendre la messe par cur! Je navais pas plus dassurance aprs cela.
Jai fini par tout abandonner ces efforts dtre religieuse. À ce point javais 22 ans. Un jour jai entendu quelquun dire : Dieu ma sauv; je suis sr de son pardon, et je suis sr daller au ciel aprs la mort . De cette personne, jai trouv une rponse qui se pr-sentait avec certitude. Sa certitude se communiquait moi.
Plus tard, quelquun ma invit aller une glise vanglique. Jai refus parce que ce ntait pas catholique. Mais je voulais tre certaine dtre pardonne avant de rencontrer Dieu. À un autre moment, un autre chrtien ma invit daccepter Jsus et jai encore re-fus parce quil ntait pas de mon glise. Je ne voulais pas changer de religion.
Cette personne ma dit : Lis lvangile seulement, et ne change pas ton glise. Il ma donn un Nouveau Testament. Jai commenc lire sans rien comprendre. Je connaissais la Parole de Dieu, et jai pri au Seigneur pour quil me fasse comprendre Sa Parole. Jai commenc avec lÉvangile de Jean. Aprs, jai lu la premire ptre de Jean. Dans le cha-pitre 1, verset 9, jai lu : Si nous confessons nos pchs, il est fidle et juste de nous pardonner et nous purifier de tout pch .
Jai trouv le seigneur dans ce verset, et jai relu le passage plusieurs fois. Il me semblait que le seigneur me parlait. Jai senti le Seigneur prs de moi et mon cur tait rempli de paix. En mme temps, jai hsit : Est-ce que mon salut est en Jsus-Christ seule-ment? Et le doute me revenait. Il me faut srement lintercession des saints!
Aprs une priode de doute en ce qui concernait le pardon de mes pchs, jai pri de nouveau une soire pour que Dieu me montre le chemin du salut, si ctait par Jsus seul ou si javais besoin dun autre mdiateur. Ctait en septembre, 1970. Cette nuit-l, jai vu le Seigneur Jsus dans un rve, qui me disait : Venez moi vous tous qui tes fati-gus et chargs, et je vous donnerai du repos (Matthieu 11 :28). Je me suis rveill le matin, mon cur plein de joie et de paix. Alors jai pri et jai donn ma vie au Seigneur Jsus, en mettant ma confiance en lui seul pour mon salut. Tout a chang. Jtais pleine de dsir de dvorer la Parole de Dieu pour connatre sa volont, et pour savoir comment vivre ma nouvelle vie. Ma lecture tait accompagne dune ferme dcision dobir ce que je comprenais.
Ainsi, je suis sauve et jai la certitude dtre pardonne et dtre avec le Sauveur au Ciel, lui qui est mort ma place et ressuscit.

 

Back